9 juil. 2024

Innommable

  

Il y a une connaissance silencieuse qui ne trouve jamais ses mots

Quelque chose à toujours été su 

Et su par tout le monde, pas seulement par une élite

C'est vraiment quelque chose de sauvage, d'indomptable

                                                                                                      Krishnamurti

7 juil. 2024

S'étonner d'être

 

 S'étonner d’être, c'est réaliser qu'il y a,

qu'il y a toujours eu et qu'il y aura toujours

quelque chose plutôt que rien,

et que nous sommes au coeur de cette chose qui est éternelle

parce qu'elle existe maintenant,

dans le présent pur qui seul existe immédiatement.

                                                                Alexandre Quaranta


 

3 juil. 2024

Rester tranquille


Vous n'avez pas besoin de quitter votre chambre

 Restez assis à votre table et écoutez.

 

N'écoutez même pas, attendez simplement.

 

N'attendez même pas,

restez tranquille et solitaire,

le monde s'offrira librement à vous pour être démasqué

Il n'a pas le choix

Il se roulera en extase à vos pieds.

                                                                                 F. Kafka

 

27 juin 2024

8 juin 2024

 

Photo Bernard L.

24 mai 2024

Merci à tous les Amis pour ce magnifique week-end à Toulouse 🙏

 

Sans moi, des paroles sortent de mes lèvres
Je suis sans nouvelles de celui qui parle

 

                                                                      Rumi


23 mai 2024

Partage 💓

 

Ce qui paraît être quelque chose et qui n’est rien, j’y ai renoncé
Pour venir vers ce qui paraît n’être rien et qui est quelque chose.
Voilà pourquoi je resplendis.

À tout cet univers j’ai renoncé pour me tourner vers toute autre chose
Qui n’est ni être ni non être,
Voilà pourquoi je resplendis.

Cela qui est quelque chose et cela qui n’est rien,
Je les connais dans leur réalité,
Dans leur apparition et leur disparition,
Voilà pourquoi je resplendis.

Je me réjouis des plaisirs que je n’ai pas eus
comme je me réjouis de ceux qui sont très anciens,
Je ne m’exalte pas plus que je ne m’irrite,
Voilà pourquoi je resplendis.

C’est seule, dans mon cœur seul, semblable au ciel,
Que je trouve ma joie, et non dans les plaisirs mondains,
Voilà pourquoi je resplendis.

Je suis en vérité toujours en moi,
Que je marche ou que je sois assise,
Voilà pourquoi je resplendis.

Je m’élève au dessus des mondes, sans avoir forme de rien,
C’est ainsi que je suis heureuse en moi-même,
Voilà pourquoi je resplendis.

Je suis ce monde et je ne le suis pas,
Je suis réelle et je ne le suis pas,
Je suis Tout et je ne suis Rien,
Voilà pourquoi je resplendis.

Je ne désire ni plaisirs ni richesses,
Ni pauvreté ni aucun autre état,
Je suis heureuse de tout ce qui arrive,
Voilà pourquoi je resplendis."

                                  Tchoudâlâ 

                                           Traduit du sanskrit par Alain Porte



17 mai 2024

Partage 💓

 

L’ être humain est un lieu d’accueil.
Chaque matin un nouvel arrivant,
 
Une joie, une déprime, une bassesse,
Une prise de conscience momentanée
Émergent tels des visiteurs inattendus.
 
Accueillez-les et choyez-Les-tous!
Même s’ils sont une foule de chagrins
Balayant violemment votre maison
Et la vidant de ses meubles,
 
Traitez chaque invité honorablement.
Ils peuvent vous débarrasser du superflu
en vue d’un nouveau ravissement.
 
— Rumi
 

 

1 mai 2024

Un ciel au coeur de soi

 

Je vais aller là où je ne suis jamais allé, là d'où je ne suis jamais parti. 

 

Revenir au séjour que je n'ai jamais quitté. Ce lieu abstrait , comparable au ciel immense, vide, lumineux, sans limite ni contour. Il n'est que de se retourner vers lui, vers ce que fondamentalement nous sommes.

 

Retourner le regard vers sa source. Plonger dans la fontaine obscure d'où surgit le regard. Devenir ce qu'il n'a jamais cessé d'être. Une lampe allumée dans la nuit des tempes.  

Car le ciel n'est rien d'autre qu'un regard 

 

                                                                             Jacques Goorma - Le séjour 

 

 

21 avr. 2024

Satorisons

Dôgen fait de l'éveil un processus qui manifeste ce qui est déjà là 

L'éveil "Satori" en japonais n'est pas un nom mais un verbe, une action renouvelée chaque jour. Ce n'est pas un état mais un continuum sans cesse réactivé. 

Nous n'atteignons jamais le satori, mais nous satorisons chaque jour de notre vie

 

2 avr. 2024

Ici

Avec la paix de l'esprit, vient la paix du coeur et celle du regard 

 

Lorsque l'esprit n'est plus tourmenté par les histoires qui se racontent, un glissement a lieu, celui en direction du coeur 

 

C'est Ici qu'est l'ouverture dans laquelle tout sentiment de séparation s'effondre

 

Tout se joue et se montre sans aucune distance avec soi, 

intérieur-extérieur unifiés en un seul instant

 

En un claquement de doigt se vit toute la joie de l'impermanence

Tous les conflits se finissent Ici

 



31 mars 2024